Retrait des pays africains de la CPI : le Bénin précise sa position

Le Bénin n’adhère pas à la requête de retrait collectif de la Cour Pénale Internationale (CPI) proposé  lors du sommet de l’Union Africaine(UA) de Janvier 2017. En effet, à la faveur d’une rencontre avec les membres du corps diplomatique accrédités au Bénin le jeudi 16 Février dernier, le patron de la diplomatie béninoise, le ministre Aurélien Agbénonci  n’est  pas allé par quatre chemins pour préciser la position de son pays par rapport à la démarche collective des nations membres de qui  avaient proposé un retrait collectif.

Pour le ministre Aurélien Agbénonci,  Le Bénin ne quittera pas la cour pénale internationale. «…Nous avons exprimé la réserve du Bénin sur une démarche collective de retrait, qui était proposée…La position du Bénin sur la CPI est très claire : l’adhésion au statut de Rome et organes subséquents est individuelle ». a-t-il précisé devant le corps diplomatique accrédité au Bénin.

Loin de l’idée du retrait, le Bénin invite plutôt à la réflexion pour améliorer le fonctionnement de la cour pénale internationale en agissant sur ce qui cause les critiques qu’essuie cette cour. C’est pourquoi le ministre Aurélien Agbénonci ajoute : «…Mais nous avons dit que notre pays participera à toute réflexion pour améliorer le fonctionnement de la Cour pénale internationale…Il ne s’agit pas d’occulter  ce qui fait que l’on critique la CP. Le Bénin tient à cela mais n’a pas l’intention de se retirer de la CPI» a clairement expliqué le diplomate béninois.

Poste un commentaire