Mission du FMI : Le Bénin bénéficie d’un accord de facilité élargie de crédit

En fin de mission au Bénin, une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par Monsieur Norbert TOE et le Ministre béninois de l’Économie et des Finances, Monsieur Romuald WADAGNI ont donné cet après-midi du 22 février 2017 un point de presse conjoint à la Présidence de la République.

Il ressort de cette rencontre avec les hommes des médias qu’au terme de la mission, les deux parties sont parvenues à un accord en attendant l’approbation par la Direction Générale et le Conseil d’administration du FMI. Il s’agit d’un programme triennal appuyé par un accord au titre de la Facilité Élargie de Crédit (FEC) d’un montant de 150,4 millions de dollars US soit environ 93.000.000.000 (Quatre Vingt Treize Milliards de FCFA).

Selon Monsieur Norbert TOE, Chef de la mission, le programme, objet de l’accord, est en harmonie avec les orientations stratégiques du PAG « Bénin Révélé » et a pour principaux objectifs de créer plus de marge budgétaire, de recentrer les politiques sur la croissance durable et inclusive et d’améliorer le climat des affaires au Bénin. À travers ce programme, le Bénin pourra miser sur une croissance soutenue susceptible d’aider à réduire la pauvreté et permettre au pays de faire face au besoin de financement de sa balance de paiements. Ce n’est nullement un programme d’austérité mis en oeuvre par le FMI pour le compte du Bénin, a précisé Monsieur Karim Bharoumi, Représentant résident du FMI au BÉNIN.

En clair, les conclusions de la mission constituent un gage pour le Bénin qui pourra bénéficier d’un soutien important de la part des partenaires au développement et lui permettre de préserver la viabilité de sa dette publique. Ceci vient comme une reconnaissance de la justesse et de la pertinence des reformes engagées au plan macro économique depuis le 06 Avril 2016 par le régime du Président Patrice Talon. En somme, le Bénin continue donc de bénéficier de la confiance du FMI.

Pour finir, le Ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Romuald WADAGNI répondant aux questions des journalistes, a profité de l’occasion pour inviter chaque béninois à soutenir et à accompagner les différentes réformes engagées par le Chef de l’Etat et son gouvernement. Il n’a pas manqué de citer en exemple, les difficultés existantes dans la mise en œuvre de la réforme relative au paiement par virement bancaire des bourses d’étude aux étudiants malgré les instructions et la volonté impulsée par le Chef de l’Etat lui-même.

Cell/com

Poste un commentaire