Le cinéaste béninois Sylvestre Amoussou primé

Le Bénin, grâce au réalisateur Sylvestre Amoussou et à son film « L’orage africain : un continent sous influence » vient d’inscrire le 7ème art nationale dans le grand livre du cinéma africain. Son film a reçu le Prix Spécial de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso d’une valeur de 7 millions de francs CFA, lors du Fespaco 2017.

C’est une première dans l’histoire qu’un film béninois reçoit une distinction de ce rang au Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco). Avec l’étalon d’argent, le réalisateur Sylvestre Amoussou a montré que le Bénin n’est pas seulement le pays du vodoun mais aussi celui du bon film. Sylvestre Amoussou mérite non seulement l’aide du milliard culturel mais aussi d’être décoré dans l’Ordre nationale du Bénin.

Le Bénin était représenté par 7 films à la 25ème édition du Fespaco, qui s’est déroulé à Ouagadougou, au Burkina faso, du 25 février au 04 mars 2017.

Les 7 films béninois sont répartis en 5 catégories. Avec trois jeunes réalisateurs, le Bénin a son plus grand nombre de représentants dans la catégorie « Film des écoles africaines de cinéma ». Il y a deux produits de l’Isma à savoir Géovania Atodjinou-Zinsou avec son film « La maladie de la honte », et Blandine Kpadé qui signe « La mangrove, une richesse pour le lac Ahémé ». Fidel Hounhouèdé, le troisième représentant du Bénin dans cette catégorie, vient de l’Enstic. 
Dans chacune des autres catégories officielles, le Bénin n’avait qu’un représentant.Il s’agit du réalisateur Sylvestre Amoussou avec « L’orage africain : un continent sous influence », en compétition dans la catégorie ’’Fiction long métrage’’. Dans la catégorie officielle ’’Série’’, la réalisatrice Christiane Chabi Kao présente « Les chenapans ». Dans la catégorie ’’ Documentaire’’, il y avait « Okuta, la pierre » de Ayeman Aymar Esse.
Enfin, « Le voyage des oubliés », un long métrage de Sènami Kpètèhogbé, est classé dans la catégorie « Panorama long métrage ».

N.S.

www.24haubenin.info