L’âge d’admission à la retraite dans l’administration publique fixé à 60 ans

La loi portant statut général de la fonction publique, mise en conformité avec la constitution béninoise du 11 décembre 1990, adoptée jeudi à l’unanimité des députés béninois, fixe désormais l’âge d’admission à la retraite dans l’administration publique à 60 ans, a appris vendredi Xinhua de source parlementaire.

Selon le rapport de la Commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme de l’Assemblée nationale, l’âge d’admission à la retraite des fonctionnaires de l’Etat béninois est fixé à 60 ans et non après 30 ans de service.

Cette loi votée en août 2015 a été déclarée contraire à la Constitution béninoise du 11 décembre 1990 par la Cour constitutionnelle du Bénin pour avoir maintenu l’âge d’admission du fonctionnaire béninois à la retraite, soit après 30 ans de service ou après avoir fermé 60 ans d’âge.

Ainsi, au terme de l’étude de mise en conformité jeudi à l’Assemblée nationale du Bénin, les députés ont inséré dans la loi la condition de 60 ans d’âge révolu même si, le fonctionnaire a passé plus de 30 ans de service.

Cependant, quelques heures après l’adoption de cette loi mise en conformité avec la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, des voix se sont levées dans le rang du collectif des jeunes béninois et même des députés pour protester contre cette disposition qui selon eux, empêche les jeunes diplômés sans emploi d’avoir accès à la fonction publique.

« Nous jeunes béninois, demandons que cette nouvelle loi qui porte l’âge de la retraite à 60 ans avec suppression du critère de 30 ans de service soit purement et simplement rejetéeé, ont-ils déclaré, à travers un communiqué.

De même, lors du débat général pour le vote de cette loi mise en conformité, le député des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), Abdoulaye Gounou, a estimé que cette mise en conformité n’arrange pas les jeunes en quête d’emploi.

« Je proposerai dans les tous prochains jours, une proposition de loi rectificative pour ramener la condition d’admission à la retraite à 30 ans de services pour sauver la jeunesse », a-t-il déclaré.