La culture béninoise à l’honneur à Paris en avril

L’ONG Bénin Diasp’Active organise le 15 avril prochain à Paris un dîner-gala de charité dénommé  »Bénin Tô Tché Wê ».

C’est un événement culturel placé sous le parrainage du Haut conseil des Béninois de l’extérieur (HCBE), et qui sera un moment de retrouvailles entre les fils et filles de la diaspora béninoise des pays de l’Europe et de l’Amérique. La particularité de cet événement, c’est que les fonds et autres dons collectés au cours de la cérémonie seront destinés à sauver des vies humaines au Bénin.

Logo de l’asso

Paris, la capitale française accueille le 15 avril prochain, un dîner-gala de charité dénommé  »Bénin Tô Tché Wê ». L’événement qui est à sa première édition, est une initiative de l’ONG Bénin Diasp’Active appuyée par le Haut conseil des Béninois de l’extérieur (HCBE). L’objectif de cette rencontre, selon le président de cette ONG, Aziz Adjakpè, est de sensibiliser la diaspora béninoise notamment celle des pays de l’Europe et de l’Amérique à venir en aide aux personnes handicapées et aux enfants orphelins de leur pays.

Il s’agira également «pour nous de faire connaître le Bénin et sa culture à tous les participants et en particulier à nos amis occidentaux ; de créer des conditions de brassage entre les membres de la diaspora béninoise d’une part, et d’autre part avec les autres et promouvoir les richesses culturelles du Bénin», a ajouté le président Aziz Adjakpè. La cérémonie sera hautement marquée par diverses prestations artistiques de talents béninois.

«Nous avons planifié un tableau artistique à couper le souffle», rassure Aziz Adjakpè. Pour lui, la diaspora béninoise, au-delà de sa contribution financière et intellectuelle au développement de son pays, doit se montrer solidaire vis-à-vis des couches les plus démunies. C’est pourquoi, les fonds et autres dons de charité qui seront collectés au cours de ce dîner de gala, seront destinés à sauver des vies humaines au Bénin notamment les personnes handicapées et les enfants orphelins vivant dans des conditions inacceptables. «Juste un effort de solidarité et nous allons y arriver», a-t-il conclu.

Ariel GBAGUIDI / beninmondeinfos.com